Accueil

info importantes-1

Bienvenue sur le blog de l’AMEBB

Nous sommes les Amis du Musée de Bretagne et de l’Ecomusée du Pays de Rennes, et ce blog est destiné à vous faire part de nos activités régulières et occasionnelles.

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires. Merci pour votre visite et à bientôt.


Décès de Jean-Yves Veillard : l’hommage de notre ami Jean-Pierre Mandart

L’AMEBB en deuil.

Depuis l’annonce du décès de Jean-Yves Veillard les hommages se multiplient, venus de tous horizons, officiels ou anonymes, dans lesquels s’expriment à la fois incrédulité et vive émotion tant l’homme avait su s’attirer estime et amitié.

Édiles, collègues, collaborateurs, partenaires du Musée de Bretagne ne manqueront pas de détailler avec talent les mérites cumulés de Jean-Yves au cours de la vie professionnelle exemplaire de ce travailleur acharné et exigeant d’abord avec lui-même : Thèse de doctorat sur Rennes au XIXème siècle, Conservateur puis Directeur du Musée de Bretagne dont il a piloté le transfert aux Champs Libres, constitution des fonds Pollès et Dreyfus, création de l’Écomusée de la Bintinais etc…etc… et bien sûr rôle déterminant dans la naissance et l’accompagement des premiers pas de notre AMEBB.

Pour avoir eu la chance de le fréquenter au cours de très longues années je veux insister sur deux aspects plus intimes de sa riche personnalité : Jean-Yves possédait la passion de la Bretagne chevillée au coeur. Étudiant il militait déjà pour une juste reconnaissance de l’histoire,de la culture, du patrimoine, du « peuple breton », en qualité de co-fondateur de l’UDB (Union démocratique Bretonne). Il m’avait transmis le virus (sans danger celui-là !) et convaincu de l’accompagner dans cette aventure… Il avait poussé ses convictions jusqu’à apprendre la langue bretonne, pourtant étrangère à ce Rennais de toujours !

Mais pour moi Jean-Yves c’est d’abord et avant tout l’Amitié indéfectible, la Personne sur qui l’on pouvait compter, associée aux joies et aux peines, aux fêtes de famille, attentive, solidaire en toutes occasions. Les liens tissés, les très nombreux moments de complicité partagés resteront pour moi et beaucoup d’entre nous des souvenirs indélébiles.

Pour conclure et tenter d’exorciser la tristesse, qu’il me soit permis d’évoquer un de ces bons souvenirs qui nous ont si souvent associés. Jean-Yves a beaucoup pratiqué le sport autrefois, notamment le vélo et le football. Au début des années soixante, chaque samedi après-midi, qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige, une bande de copains (dont Jean-Yves) se retrouvait au stade de Courtemanche pour taper dans le ballon et le 27 mai 1965, au volant de sa Dyna Panhard il nous conduisait au Parc des Princes pour la première victoire du Stade Rennais en Coupe de France !

Merci Jean-Yves

Kenavo Yann-Cheun