A l’Ecomusée, un atelier créatif : le papier mâché

Merci papa, merci maman, merci surtout les grands-parents : 19 adultes et 53 enfants sont venus ce mercredi 16 février à l’Ecomusée tremper leurs mains dans la colle, car c’est la colle à papier peint et non la salive qui sert à faire les sculptures en « papier mâché ».

Le thème proposé par l’artiste Anne-Lise Koehler, digne héritière des fabricants de modèles en 3D évoqués dans l’exposition temporaire de la Bintinais, fut « la poule », et des dizaines naquirent entre les petites mains des sculpteurs en papier journal …

Chacun repartit avec sa créature, car il fallait qu’elle sèche plusieurs heures avant de pouvoir la peindre .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :