13 février 2020 – Accueil des nouveaux adhérents à l’Ecomusée

L’Ecomusée du pays de Rennes, à la Bintinais, a ouvert ses portes à la rencontre des nouveaux adhérents de l’AMEBB le jeudi 13 février.

Sophie Parmentier, Responsable des publics, nous a chaleureusement accueillis et présenté l’Ecomusée, ses objectifs et les projets à venir. Depuis 30 ans, ce formidable lieu de ressources, conservatoire génétique animalier et végétal, promeut la biodiversité. Un remaniement du parcours permanent est en cours et devrait voir le jour en 2023. Sophie Parmentier a rappelé les liens entre l’AMEBB et l’Ecomusée autour de plusieurs temps forts organisés dans l’année tels que les Journées Européennes du Patrimoine, la Nuit des Musées ou les ateliers de composition florale. Autant de moments privilégiés qui permettent de mieux se connaître et resserrer les liens avec les adhérents. Les idées des membres sont les bienvenues pour développer de nouvelles activités. L’AMEBB soutient également la Bintinais à travers l’aide à l’achat d’objets de collections onéreux. La visite des différents espaces nous a permis de mieux cerner la variété des thèmes traités à l’Ecomusée: patrimoine naturel, archéologique, savoir-faire… un lieu vivant et complet! Après cette visite spéciale, la rencontre s’est clôturée par un pot de bienvenue convivial, où chacun a pris le temps de se rencontrer.

26 février 2020 – Atelier Société d’Horticulture- AMEBB à l’Ecomusée

Mercredi 26 février un atelier était proposé par la Société d’horticulture avec l’appui de bénévoles de l’AMEBB pour une initiation à l’art floral. De nombreux enfants y ont participé, accompagnés de leurs parents ou grands parents avec succès. Il était étonnant de découvrir que de très jeunes enfants (3/4 ans) avaient des idées précises sur la forme du bouquet, les couleurs, végétaux. La société proposait également une initiation aux plantations et enfants et adultes sont repartis avec des petits pots à replanter ou des petites compositions pour le jardin.

Vu l’intérêt pour cet atelier, l’expérience sera renouvelée le dimanche 29 mars lors du weekend greffage et le mercredi 15 avril durant les vacances de printemps avec à nouveau un partenariat Société d’horticulture-AMEBB.

Assemblée générale du 25 janvier 2020

L’Ecomusée du Pays de Rennes à La Bintinais nous a, une nouvelle fois, chaleureusement accueillis pour notre Assemblée Générale.

Animée par notre Présidente, Odile Canneva-Tétu, notre assemblée a eu le plaisir d’entendre Jean-Luc Maillard, Directeur de l’Ecomusée, nous présenter les grandes lignes du Projet Scientifique et Culturel (PSC) tel qu’il a été finalisé avant une mise en œuvre à intervenir cette année. Les problématiques sociétales et environnementales marquent ce projet, dans un lieu devenu emblématique du rapport qui a existé, et qui doit se renouveler en permanence, entre une ferme et la ville, entre agriculture et cité. Une refonte du parcours permanent est également prévue, qui au-delà d’améliorer l’accessibilité, doit s’adapter à l’histoire qu’il a pour ambition de raconter.

Céline Chanas, Directrice du Musée de Bretagne, nous a ensuite exposé un bilan sur l’activité 2019 : une fréquentation toujours en hausse, avec un bon ressenti de la part du public. Dans une coopération qui s’affirme de plus en plus entre les différents acteurs du lieu (le Musée, l’Espace des Sciences, la Bibliothèque et les Champs Libres), les projets du Musée contribueront à renforcer son attractivité, à ouvrir encore plus l’accès aux collections (par le biais du numérique notamment), à aller à la rencontre d’un public plus large.

Que ce soit pour le Musée de Bretagne ou l’Ecomusée, la présence de l’AMEBB a été chaleureusement remerciée, pour sa participation régulière à certains ateliers (conservation de négatifs photographiques, collection Dreyfus) ou à l’occasion d’évènements ponctuels (Journées Européennes du Patrimoine, Dimanche des Amis …).

Le bilan moral de l’Association, pour 2019, a ensuite été présenté : il affiche une stabilité du nombre d’adhérents, une implication des uns et des autres toujours aussi importante .

Ce rapport met également en évidence l’efficacité d’une relation de plus en plus étroite entre l’AMEBB et les deux musées : notre participation au financement d’une bourse pour étudiants est ainsi acté pour 2020 et 2021 et nous serons sollicités pour de nouvelles actions.

Le bilan financier, présenté par notre Trésorière, montre des comptes en parfait équilibre.

Les deux bilans ont été approuvés à l’unanimité.

Les projets d’activités pour 2020 ont été présentés.

Enfin les propositions de renouvellement d’un mandat d’administrateur et de deux nouvelles candidatures (Mme Chantal Lechat et M Pierre Derrien) ont, là aussi, été approuvées à l’unanimité.

A l’issue de l’Assemblée, le traditionnel moment de convivialité, autour de la galette des rois, a réuni tous les participants, dans une ambiance très détendue. Comme d’habitude !

5 janvier 2020 – le Dimanche des Amis : à l’époque des frères Géniaux

Comme chaque année maintenant, pour ce premier dimanche de l’année, l’animation du Musée de Bretagne a été confiée à l’AMEBB.

S’inspirant de l’exposition consacrée aux frères Géniaux, photographes du début du siècle dernier, et même écrivain pour Charles, diverses animations ont été proposées autour des techniques de leur époque et du témoignage apporté par leur œuvre.

Des lectures de texte de Charles Géniaux ont été réalisées, ainsi que des visites dans le parcours permanent du Musée accordant à certains objets exposés, des textes et des photographies des deux frères. Une initiation à la chambre photographique animée par Estelle Chaigne et un atelier de nettoyage de négatifs ont donné à nos visiteurs un aperçu des techniques d’il y a maintenant une centaine d’années. Tandis qu’en continu, le jeune public (mais pas seulement…) a pu découvrir quatre petits dessins animés, parmi les premiers réalisés par Walt Disney dans les années 1920.

Parcours permanent : accord entre des objets exposés, une photo et un texte de Charles Géniaux :
lire ici la lecture associée

Le 12 décembre – Visite de l’exposition POM, POM, POMMES, une histoire bretonne

Anne-Cécile Turquety nous promène dans la nouvelle exposition de la Bintinais pour nous dire la singularité de cette histoire, de la Genèse à nos jours, de la pomologie à l’art…
Les fruits, les pommiers sont partout présents, comme ils le sont en Bretagne à partir du 15ème siècle et jusqu’à nos jours. Mais les pommes sauvages existeraient depuis 60 millions d’années, ce seraient les ours « becs sucrés » qui seraient à l’origine de la sélection des meilleures dans une région qui correspondrait au Kazakhstan actuel ! Et l’exposition nous raconte comment elles ont fait la fortune de la ferme de la Bintinais à l’époque où le cidre était la boisson privilégiée en Bretagne, à la campagne comme à la ville, et où les Rennais s’abreuvaient dans les bars ravitaillés chaque jour. Des entrées de cave pour les barriques en témoignent encore aujourd’hui.

Apprécions aussi cette Chanson du cidre de Frédéric Le Guyader :

Visites guidées de l’exposition ‘Charles et Paul Géniaux, la Photographie, un destin’

Les 12 novembre et 5 décembre, deux visites commentées ont été organisées à l’attention des membres de l’AMEBB. Une cinquantaine d’entre nous ont ainsi pu profiter d’une première approche de cette très belle exposition et surtout, pour la plupart, découvrir deux personnages aux

multiples facettes, audacieux, novateurs et artistes, dont le très bel héritage resurgit grâce à cet évènement, grâce au Musée de Bretagne.

Les deux présentations ont été unanimement appréciées et, comme à chaque fois, donné envie de revenir.

Que les équipes du Musée de Bretagne en soient remerciées.

L’atelier floral de l’Ecomusée

Lors de la Journée Européenne du Patrimoine du 22 septembre 2019, deux bénévoles de l’AMEBB avaient fait des compositions florales afin d’égayer les stands animés par des bénévoles de l’Association.

Cette initiative avait été très appréciée par l’Ecomusée qui nous a demandé s’il était possible de faire un atelier autour de la pomme en vue de décorer l’Ecomusée et le buffet lors de l’inauguration de l’exposition Pom, Pom, Pommes.

Bien entendu, le thème principal était la pomme, fruit ou ornement, puisque de nombreux pommiers d’ornement (petites pommes rouges ou jaunes, non consommables) sont plantés dans les nouveaux quartiers de Rennes-Métropole.

Quatre adhérentes se sont retrouvées à l’Ecomusée la veille de l’inauguration pour « déployer leurs talents ». Quelques employés espéraient pouvoir y participer mais une veille d’inauguration le travail ne manque pas.

Les participantes avaient amené de nombreux végétaux de leur jardin ou des alentours. Dans l’Ecomusée elles ont trouvé des hortensias, herbes aromatiques et feuillages. L’Ecomusée avait donné un budget pour l’achat de fleurs et avait gardé des pommes de différentes tailles.

L’accueil de l’Ecomusée était décoré de nombreuses compositions. Le buffet avait lui aussi des compositions et des pommes individuelles garnies avec fleur et végétaux.

Une participation de l’AMEBB qui pourra se renouveler pour le plaisir des participantes et du personnel de l’Ecomusée…

le 11 octobre 2019, l’AMEBB évoque l’affaire Dreyfus

L’année 2019 marque le 120ème anniversaire du second procès Dreyfus qui s’est tenu à Rennes, dans la salle des fêtes de l’actuel Lycée Zola. La Ville ayant souhaité commémorer l’événement, de très nombreuses associations ont prêté leur concours à l’organisation de diverses manifestations dont certaines se sont déroulées au cours des mois écoulés, d’autres étant programmées jusqu’en 2020 ( conférences, débats, expositions, projections, visites guidées des lieux de mémoire etc…)
                       L’AMEBB pour sa part, sollicitée par la Directrice du Musée de Bretagne s’est associée à la démarche en proposant à ses adhérents une rencontre sur le thème de la correspondance adressée à la famille Dreyfus pendant le déroulement de « l’Affaire » (quelques 4000 documents: lettres, cartes de visite, télégrammes etc…) qui en a fait don au Musée. Le vendredi après-midi 11 octobre une quarantaine d’Amis du Musée ayant répondu à l’invitation étaient accueillis à l’espace Dreyfus par Yves Rannou et Jean-Pierre Mandart qui effectuent depuis trois ans une relecture de la transcription informatique de ces courriers avec l’objectif du Musée de leur mise en ligne, voire d’une publication partielle à brève échéance.                 

  Après avoir brossé à grands traits l’état de la France à la fin du XIXème siècle, évoqué les origines, la carrière et la personnalité du Capitaine et projeté une version abrégée du film de Pierrick Guinard « Dreyfus est à Rennes » les deux intervenants ont d’abord expliqué le choix de la ville de Rennes, cité provinciale conservatrice réputée calme, semblant offrir toute garantie de sérénité pour un procès à haut risque. Ce choix n’empêcha pas les passions de se déchainer. Puis ils ont lu et commenté une sélection de lettres dont les auteurs, très divers par leur origine géographique, leur appartenance sociale et religieuse, leur niveau culturel, leur style parfois maladroit mais toujours émouvant, expriment unanimement leur compassion à l’égard du   « martyr » et leur indignation envers les juges d’un procès truqué. Par leurs nombreuses questions qui ont nourri un riche dialogue, nos Amis présents ont manifesté un intérêt évident pour cette rencontre qui aurait pu se prolonger sans les contraintes horaires des Champs Libres.

Grande Brière et marais salants : entre roselières et fleur de sel

Kerhinet, ses chaumières et son marché ; Bréca, ses chalands et ses canaux ; le marais salant, ses œillets et sa fleur de sel. Il y a tant à voir et à apprendre en Grande Brière et chez son voisin de Guérande qu’une journée y suffit à peine. Trente-huit adhérents de l’Amebb s’y sont essayé jeudi 12 septembre.

Zones humides, terres secrètes, paysages menacés, il a fallu la création en 1970 du parc naturel régional de Brière et à la même époque les périls qui pesaient sur le marais salant, immeubles, rocades et ports de plaisance, pour que toute une population s’aperçoive de la richesse et de la fragilité de ces deux petits territoires.

La baisse de l’exploitation – et de l’entretien – du marais au profit de l’industrie navale qui appelait la main-d’œuvre a failli causer une évolution dommageable de la Grande Brière. Le syndicat (vingt et une communes) de Grande Brière Mottière veille aujourd’hui au curage des canaux, à la survie des roselières et au maintien d’un élevage extensif.

A quelques kilomètres, les 220 paludiers de la coopérative « Le sel de Guérande » exploitent tout un réseau de canaux qui apporte à 15 000 œillets juste ce qu’il faut d’eau de mer pour que le sel cristallise au soleil. A peine trente jours de récolte pour onze mois d’un travail d’entretien à la fois pénible et méticuleux. Il n’y avait que la patience des moines de Landévennec – les créateurs du marais – pour inventer cela il y a mille ans.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une Journée Européenne du Patrimoine à l’Ecomusée du Pays de Rennes : la ferme de La Bintinais et le cidre

L’AMEBB était présente le dimanche 22 septembre à l’Ecomusée du Pays de Rennes, à la Ferme de La Bintinais. Présentation était faite, dans les deux principaux corps de bâtiments, des deux cuisines (l’une de 1866, l’autre de 1901) ainsi que du cellier. L’histoire de ce cellier et de la production de cidre à la Bintinais a été exposée ainsi par un de nos Amis :

 » La Bintinais et sa production de cidre :

Vous êtes dans le cellier de la ferme de la Bintinais. Au premier regard vous ne manquerez pas d’être étonnés par la grandeur de cette pièce. Le cellier occupe toute la façade nord du bâtiment principal... en lire plus...

Les Amis tenaient également la traditionnelle buvette pour animer cette sympathique journée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.